UNE RACE QUI DISPARAÎT
Ramón Lista

Rien ne laissait présager un défenseur des Amérindiens en Ramón Lista, premier explorateur de la Patagonie, impliqué dans le massacre des Onas au cours de l’expédition de 1886 en Terre de Feu.

Ce petit livre, paru en 1894, est le premier plaidoyer pour les peuples autochtones de Patagonie.
Rien ne laissait présager un défenseur des Amérindiens en Ramón Lista, premier explorateur de la Patagonie, impliqué dans le massacre des Onas au cours de l’expédition de 1886 en Terre de Feu.
Grâce à l’influence de son beau-père, il est nommé gouverneur de la région de Santa Cruz. Là il rencontre Kolia, une femme Tehuelche, et de cette relation naît une fille. Quand la femme de Lista l’apprend, elle se suicide d’un coup de fusil.
Pendant deux ans, Lista vit avec les Tehuelches. Pour se rapprocher de Kolia et de son enfant, il déplace la capitale à Río Gallegos. De cette vie commune, il tire des leçons sur ce qu’on appelle alors la Barbarie et la Civilisation et il découvre la Barbarie du côté de l’Argentine. Ainsi, huit ans après avoir massacré les Onas, il écrit Une race qui disparaît, plaidoyer pour la Civilisation - celle des autochtones.
Rien de tout cela n’empêchera Julio Argentino Roca, le président Argentin, de continuer la « Conquête du Désert » et d’exterminer quasi complètement les peuples natifs de la Patagonie. Au moment de la parution du livre de Lista, il n’y avait plus que cinq cent Tehuelches.

TEXT RABAT

Bien peu d’explorateurs ont eu une vie aussi bizarre et chaotique que Ramón Lista, accusé d’avoir massacré des indigènes, mais écrivant un livre pétri d’empathie pour les indiens de Patagonie, poursuivi par le scandale suite à sa double vie amoureuse et, qui plus est, à sa liaison avec une indienne Tehuelche, pour finir d’une mort violente, dans des circonstances non éclaircies en explorant le Chaco vers le Rio Pilcomayo.

Il naît à Buenos Aires en 1856, fonde la Société de Géographie Argentine. En 1887, il est nommé membre correspondant de la Société de Géographie de Paris, alors présidée par Ferdinand de Lesseps. Il est l’auteur de quarante articles et de trois livres dont ce plaidoyer qui se distingue par sa défense d’un peuple autochtone, mais qui n’a pas pu éviter sa quasi-extermination suite aux menées bellicistes et expansionnistes du président Julio Argentino Roca.

Collection Lire et Voyager Classique
ISBN: 978-8494845123
Broché / Cousu / Rabats
Pages : 96
13,5 x 20 cm
10 € TTC

Lire les premières pages

COLLECTION LIRE ET VOYAGER
« Les témoignages de ceux qui y sont allés »

Lire et Voyager Actuel

Lire et Voyager Actuel se consacre à la littérature de non fiction et narre les témoignages réels de voyages exceptionnels. Nous nous éloignons des guides de voyages conventionnels et nous offrons au lecteur l'expérience du voyageur authentique.
Lire et Voyager Classique

Lire et Voyager Classique se consacre à la littérature de non fiction et narre les témoignages réels de voyages exceptionnels. Nous nous éloignons des guides de voyages conventionnels et nous offrons au lecteur l'expérience du voyageur authentique.

Page was designed with Mobirise